Paulina Altuna

LE MYTHE :

FEMES DES ANDES :

PRINCESE PACCHA SHYRI XVI.

 

La légende raconte que la jeune et belle « Paccha », fille unique de Shyri xv fut proclamée souveraine légitime de la couronne par les chefs du « Reino de Quito » après la mort du dernier des Shyri.
Huayna Capac, le conquérant Inca, alla chez la reine Paccha pour lui offrir son amitié. La souveraine était orgueilleuse, mais son intelligence et sa beauté gagnèrent le cœur de Huayna-Capac, qui depuis - là n’a jamais manqué de lui être agréable. Et la princesse se maria avec le roi Inca.

 

PACCHA, HUAYNA-CAPAC ET ATAHUALPA

Atahualpa était le fils favori de Huayna-Capac que  n’avait pas voulu que son fis Atahualpa eût pour l’instruire d’autre maître que lui; et ce qui le lui rendait plus cher  c’était l’affection qu’il avait pour sa mère Paccha  qu’il avait toujours préférée à toutes les autres femmes. Paccha et Huayna-Capac vivrons pendant 40 ans dans un palace appelé « Incahuasi » où naquit le prince Atahualpa.
Un jour, alors que le prince Atahualpa chassait, une « guacamaya » attira son attention. Il le tua. Il rentra chez sa mère avec l`oiseau mort. Paccha très fâchée lui dit qu`il avait transgressé  la loi. Paccha lui expliqua que dans sa tribu « On ne tue

l` ennemi qu`en temps de guerre, car à ce moment- là lui aussi est armé pour se défendre ; pas comme les oiseaux, sans défense, qui embellissent la nature et la charment de leurs chants. Paccha mit une plume de « guacamaya » dans le collier d`Atahualpa, afin qu`il n`oublie jamais la leçon.  Atahualpa profita de  soins  de ses parents et se rendit très-habile, .non-seulement dans les exercices du corps, mais dans toutes les sciences qui étaient  enseignées au royaume de Tahuantinsuyo, et particulièrement dans l’astrologie. Il sut gagner l’affection de ses maitres, et toute sa conduite était un mélange de grâce et de dignité.

Série Mujeres Andinas, Paccha Duchicela