Sculptures en technique mixte

(…)Ta magnifique ouvre est un groupe sculptural rempli de sens culturelles, émotionnels et spirituels. Le contenu théorique est très riche et large, de manière que complémente la réalisation de cette ouvre. Les cinq femmes heureuses dans leur tâche, en paix avec leur travail et leur accompagnement, tissant une route féminine, coloré et fertile. J'ai aimé les analogies visuelles : leurs chevaux qui semblent le tissu brute, ses mains et les laines se parlent avec ses « os » similaires, elles ont ses chevelures libres, comme elles-mêmes, en contraste avec leur action de  nouer, d’attacher  les fils, c’est-à-dire qu’elles créent en liberté. Un autre élément séducteur est leur disposition autour d’un axe, soit qu’elles soient symétriquement disposées ou non, car elles gardent un centre, un point de concentration, un symbole de sa réalisation individuelle ou collective. Le « andino » est un sujet exceptionnel : la fertilité marqué en ceintures dissimulés avec une rupture ouverte vers les hanches, et bien sûr les couleurs symboliques et harmonieuses de leurs robes en dialogue avec les métiers à tisser.
Cette ouvre devienne un piler dans ta trajectoire, même si elle reste dans la vision andine, la conception de l’ensemble est universelle, car elle synthétise le féminin : passives dans leurs attitudes de contemplation, à genoux devant ses créations, et actifs dans l’exécution de son travail, en sent le bonheur du partage des tâches, la beauté de leur action permet l’incursion aux territoires sacré des femmes, à leurs mystères, à leur ouvre « noue ».
En fin, je te félicite pour cette bien accompli ensemble sculptural, avec une technique dépuré, les emails pures, les terres en train de modeler sensuellement chaque une de ces femmes… nous sommes obligés de nous revoir pour continuer à parler de cette mémorable pièce !.
Avec toute mon affection,
Rita.

Acllas,40 x 60 x 60 cm